separation

Gîtes de groupe le long de la Route Napoléon

Exilé à l'Ile d'Elbe en 1814, Napoléon Bonaparte débarque secrètement à Golfe Juan le 1er mars 1815. Il remontera jusqu'à Paris par la route qui porte désormais son nom et qui suit, à peu de choses près, le tracé de l'actuelle RN 85.

Le 3 mars, il atteind Castellane. Napoléon est accueilli à la sous-préfecture.  Après le repas il prend une mauvaise route enneigée par le col des Lèques (le tracé historique existe encore et doit être  effectué à pieds) et longe la rivière l'Asse pour arriver à BarrêmeCambronne a préparé un logement. Le 4 mars, par le col de Corobin, la troupe descend sur Digne-les-Bains où elle retrouve la route qui court le long de la Bléone. L'Empereur est descendu à l'auberge du Petit-Paris, tandis que Cambronne file sur Malijai réquisitionner le château des Noguier.

Au petit matin du 5 mars, Napoléon se met en route par L'Escale et Volonne sur la rive droite de la Durance et pénètre à Sisteron par la porte du Dauphiné. L'Empereur déjeune à l'auberge du Bras d'Or tenue par le grand-père du poète Paul Arène. Puis il continuera sa route vers Gap et Grenoble.

Pour découvrir la Route Napoléon, nous vous proposons une sélection de Gîtes d'étape et de séjour situées à proximité de son itinéraire.

0 hébergements correspondent à votre recherche

Carte Liste

Trouver